Conseils clés pour le choix de son plan de travail

Dans le cadre de la rénovation ou de la conception de sa cuisine, de nombreux éléments sont à prendre en compte. Parmi d’autres, le plan de travail n’est pas à ignorer. Ce dispositif se décline en de nombreux matériaux de fabrication. Difficile de s’y retrouver ? Cet article décrypte les avantages et les inconvénients des matières fréquemment utilisées pour orienter le choix des consommateurs.

Le bois massif

Le bois est très réputé pour être une matière noble. Il apporte tout de suite un effet chaleureux et authentique à la cuisine. Chêne, hêtre, iroko, noyer, teck, bouleau ou encore ipé, le choix d’essences ne manque pas pour la fabrication du plan de travail. Toutefois, il convient de savoir que ce type de matériau exige un entretien régulier afin d’optimiser sa résistance aux rayures et pour l’imperméabiliser. Il faudra alors prendre l’habitude de l’entretenir régulièrement avec de l’huile de lin.

Les pierres naturelles

Les pierres naturelles, comme le granit, la pierre de lave, le marbre, la pierre de Bourgogne et la pierre bleue du Hainaut, s’adaptent parfaitement aux contraintes de la cuisine. Elles ont l’avantage de posséder une très longue durée de vie en plus d’être très résistantes. Elles supportent bien la chaleur. Toutefois, un choc thermique entre un plat très chaud et le plan froid est susceptible de les endommager. Certaines pierres sont d’ailleurs plus sensibles aux taches et aux rayures.

Les pierres synthétiques

Les pierres de synthèse, composées essentiellement de quartz (près de 95%), de résine et de pigments de couleurs, sont très réputées pour leur performance. Qui plus est, elles sont résistantes et particulièrement hygiéniques. Elles ne nécessitent aucun traitement particulier. Les pierres de synthèse sont, de plus, proposées dans de nombreux effets de matière et coloris. Leur seul inconvénient est leur prix : elles sont très coûteuses.  

Le stratifié

Le stratifié a le mérite de posséder un très bon rapport qualité/prix. De plus, ce matériau composite se décline en plusieurs coloris. Il propose d’ailleurs plusieurs motifs, de quoi faire le choix selon la décoration de sa cuisine. Le fait d’être résistant aux chocs, à l’eau et aux taches constitue également un autre atout du stratifié. En revanche, il est très sensible à la chaleur.

L’inox

Inox rime avec hygiène et résistance. En effet, cette matière a l’avantage d’être 100 % hygiénique. Elle a une durée de vie pouvant aller jusqu’à plusieurs décennies. En revanche, il est vivement conseillé de se servir d’une planche pour découper afin d’éviter que l’inox se raye. De même, il vaut la peine d’utiliser un dessous-de-plat puisque la chaleur pourra entraîner une dilatation de la matière.

Le verre

Le verre figure parmi les matériaux les plus design pour le plan de travail d’une cuisine. Dans une pièce un peu sombre, la brillance du verre réfléchissant la lumière permet de modifier son volume. De surcroit, il a le mérite d’être très esthétique, à condition toutefois de le garder bien propre. Il nécessite de ce fait un entretien régulier. Il faut noter par ailleurs que le verre ne résiste pas aux chocs thermiques, peu importe son épaisseur.