Réussir l’aménagement de sa cuisine : les règles d’or

Cuisiner à la maison est le meilleur moyen de mieux manger et de manger sain. Dès lors, la cuisine devient un lieu de vie à part entière. Autant donc la rendre agréable et pratique en l’aménageant au mieux. Cette opération peut s’apparenter à un parcours de combattant, notamment pour les débutants, mais en connaissant les règles de base, tout le monde peut facilement y arriver. Le point !

Évaluer l’espace disponible

Lorsqu’il s’agit d’aménager sa cuisine, la première chose à faire est de définir l’agencement adapté. Pour cela, il est primordial d’évaluer l’espace disponible. Effectivement, le type d’implantation idéal est celui qui correspond bien à la surface que l’on dispose dans sa cuisine. Il existe pour cela plusieurs possibilités :

  • Cuisine en I : une implantation qui mise sur la hauteur, ce qui permet de mieux optimiser les rangements et l’ameublement. Donc, il s’agit d’un bon choix pour une pièce tout en longueur, mais peu large.
  • Cuisine en L : pour une surface moyenne et large. Elle forme un angle en se basant sur les deux pans de mur. Idéale pour accueillir un îlot central pour des rangements supplémentaires.
  • Cuisine en U : adaptée uniquement aux cuisines de taille importante. Pratique, elle permet de tout avoir à portée de main en étant installée sur trois murs.
  • Cuisine ouverte : pour tous les espaces, petits ou grands. Elle a le mérite d’être plus conviviale. La pièce est plus lumineuse.

La règle du triangle d’activité

D’une façon générale, les activités dans la cuisine se concentrent autour de trois zones, à savoir l’espace de préparation et de cuisson, celui de lavage et celui de rangement. Ces trois zones correspondent respectivement à la plaque de cuisson, l’évier et le lave-vaisselle et le réfrigérateur. La majorité des déplacements durant les diverses activités se déroulent entre ces pôles. La règle du triangle d’activité consiste dans ce cas à faciliter les déplacements en bien gérant la distance entre ces trois zones. Pour ce faire, il suffit de dessiner un triangle isocèle permettant de relier chaque coin.

Quelques mesures à respecter

Mal aménagée, la cuisine peut devenir un véritable casse-tête, notamment en cas de manque d’espace, alors que tous les membres de la famille devraient s’y réunir. Afin de mieux optimiser l’espace et de garantir une bonne circulation, il convient de connaitre et de respecter quelques mesures et dimensions:

  • Hauteur du plan de travail : entre 85 à 95 cm,  pour éviter de se pencher lorsqu’on essaie d’atteindre le fond de l’évier
  • Espace minimum devant un meuble : 70 cm, pour assurer une bonne circulation, mais 120 cm est idéal lorsqu’on est nombreux à circuler
  • Espace libre devant les matériels qui s’ouvrent (réfrigérateur, lave-vaisselle, four, etc.) : 90 cm
  • Distance entre la hotte aspirante et la cuisinière : 60 cm, pour éviter de se heurter la tête
  • Hauteur de la dernière étagère accessible des placards de rangement : 220 cm