Les solutions pour le transport des glaçons et de glace carbonique

  • par

Les glaçons, notamment la glace carbonique demandent une attention particulière lors de leur transport. Pour bien conserver leur fraîcheur et leur état, il est indispensable d’utiliser des conteneurs adaptés et qui répondent aux normes.

Distribution de glaçons par gravité pour un meilleur transport

Pour éliminer l’écopage, il n’y a rien de mieux que d’opter pour la distribution de glaçons par gravité. Ce choix est également synonyme de sécurité, rapidité et d’hygiène. Aucun contact avec les mains, ils sont tout de suite mis dans le chariot ce qui prévient les risques de toute contamination et de blessures au dos. Plus besoin de porter des conteneurs de glaçons, car le chariot facilite son transport dans n’importe quelle condition. Cette forme de distributeur est à la fois un système de stockage et de transport de glaçons. Si vous n’avez pas les moyens d’investir, confiez la mission à une entreprise de livraison de glaçons.

Quel conteneur privilégier pour le transport de la glace carbonique ?

Disposant une température extrême de -78,5°c, l’entreposage de la glace carbonique exige un conteneur adapté pour assurer son transport avec succès tout en prolongeant sa durée de vie. En raison de cette température si basse, toutes les matières ne sont pas en mesure de répondre à cette condition. En plus du problème de la température, il faudra également penser au fait la pression atmosphérique peut faire passer la glace carbonique de l’état solide à l’état de gaz. Pour le transport de la glace carbonique, deux options sont au choix.

Il y a certains qui utilisent du conteneur hermétique pour transporter de la glace carbonique, mais à condition de bien gérer les risques d’exposition. Pour les utilisateurs, ce choix peut donc représenter un véritable danger.

Pour bannir ce risque, heureusement que du conteneur isotherme existe sur le marché. Plus encore, pour assurer un meilleur transport, choisissez des modèles à très haute valeur d’isothermie. Le conteneur doit aussi laisser échapper le gaz Co2 lié à la sublimation de la glace carbonique. Pour optimiser sa conservation durant son transport, l’entreposage dans un sac en plastique en PEBD (sauf pour usage en agroalimentaire ou pharmaceutique pour éviter le transfert de phtalates et/ou d’isocyanates) limitera au maximum le contact de l’air ambiant humide avec la glace carbonique. À défaut, vous pourriez toujours envisager de poser directement sur la place carbonique du papier journal ou du carton.

Quel conteneur choisir pour un meilleur transport de glace carbonique ?

Pour transporter de la glace carbonique, divers matériels sont mis à votre disposition en boutique ou en ligne.

  • Les bacs qui sont caissons isothermes s’ouvrant sur le dessus et présentant un couvercle articulé. Ce matériel est de la famille des coffres isothermes plus largement utilisés pour le transport des produits en vrac ou conditionnés issus de l’agroalimentaire, de la chimie ou de la santé.
  • Les conteneurs isothermes rotomoulés dont l’isolant est injecté dans la double paroi après la phase de moulage. Il embarque une mousse de polyuréthane expansée de dernière génération.
  • Les roll, fonctionnant comme les bacs, ils s’ouvrent en revanche sur le devant.
  • Les box isothermes pour le transport de petite quantité. Contrairement aux bacs, roll et conteneurs rotomoulés, cet outil peut se porter facilement avec vos deux mains.
  • Les plaques eutectiques contiennent des solutions aqueuses faites d’un mélange de sels minéraux et des frigoporteurs. La solution dispose d’un point de congélation constant et plus bas que celui de l’eau. Comme elle ne se dégrade pas non plus dans le temps, vous pouvez très bien utiliser votre cartouche sur le long terme. Sans limitation de durée, elles ont la particularité de conserver leur pouvoir frigorifique.